Région des Pays de la Loire
Newsletter Région économie

Lettre d'information de la commission "Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche."

Résolutions, la saison 2 est lancée !

Cliquez pour agrandirLes lauréats de l'appel à innovations Résolutions 2017. © Région Pays de la Loire - Ouest Médias

Forte du succès rencontré dès la première édition, la Région des Pays de la Loire vient de relancer le concours d'innovation Résolutions Saison 2. Première thématique : Innovations et Economie circulaire. Et d’autres appels à innovations seront proposés dans les prochains mois pour encourager l’innovation ouverte.

Inspiré d’un modèle anglo-saxons, le dispositif s’annonçait innovant en France. Le principe est astucieux : mettre en relation des entreprises du territoire confrontées à une problématique de développement avec d’autres structures en mesure de leur apporter des solutions innovantes, parmi les plus performantes du marché. Après une année d’expérimentation, force est de constater que Résolutions a atteint pleinement ses objectifs.
En 2017, le dispositif a bénéficié à 46 entreprises : 23 apporteurs d’affaires ligériens et 23 acteurs de l'innovation. Les uns vont pouvoir accélérer leur développement grâce aux solutions mises au point par les autres qui ont ainsi trouvé de nouveaux débouchés.  
Cinq thématiques avaient été choisies pour cette première édition : Coissance bleue, Industrie du futur, Bâtiment intelligent, Agriculture du futur et  Tourisme,  sports et  loisirs de demain. Cette dernière thématique a remporté le plus grand succès, en faisant émerger plus de 30 problématiques potentielles. À l’enthousiasme des acteurs du secteur, s’est conjuguée la mobilisation des organisations professionnelles, qui se sont fortement impliquées, notamment au niveau de la diffusion des informations auprès des porteurs de projets.

D’autres appels à innovation à venir

Lancé fin mars, le premier appel à innovations de la 2e saison porte sur l’économie circulaire. D’autres appels seront lancés au cours de l’année sur les secteurs porteurs que sont la transition numérique, notamment autour de l’informatique avancée, le big data, la cybersécurité, les réalités virtuelle et augmentée, les nouvelles mobilités, l’industrie du futur, l’agriculture du futur et le tourisme, sports et loisirs de demain.
Comment ça marche ? À chaque appel à innovations, les entreprises déposent leur problématique en ligne sur www.resolutions-paysdelaloire.fr. Les sujets sélectionnés sont ensuite communiqués aux start-up, laboratoires ou entreprises traditionnelles intéressés, susceptibles d’y répondre avec une solution concrète. Chaque entrepreneur choisit alors, parmi trois propositions, la solution qui lui semble la plus adaptée. Puis il participe directement à son développement dans le cadre d’un travail en binôme. Le solutionneur, lui, reçoit un financement de 20 000 € pour développer le projet. L’ensemble du cycle ne dépasse pas huit mois. Une formule séduisante par son pragmatisme.

Le point de vue des entreprises

« Résolutions, un vrai tremplin ! »

Basée à Nantes, la société Armor est spécialisée dans le dépôt de couche mince sur des supports flexibles, notamment pour la fabrication de rubans d'impression transfert thermique, marché dont elle est leader mondial. Depuis 2010, elle s'est orientée vers la fonctionnalisation de ces films souples et développe un film photovoltaïque organique innovant.
« Aujourd’hui, nous souhaitons mettre au point un système permettant d’enrouler ou de dérouler ce film à loisir de façon à générer de l’électricité de façon ponctuelle, à la demande », explique Jean-Pierre Tenailleau, chef de projet chez Armor. « Le concept n’existant pas sur le marché, nous voulions pouvoir disposer d’un prototype pour tester le concept avant d’aller plus avant et avoir un regard extérieur. » Grâce à Résolutions, plusieurs solutionneurs se sont positionnés, et Armor a finalement choisi l’entreprise SERAAP.
« Résolutions présente plusieurs avantages. Il nous a d’abord permis de rencontrer des entreprises que nous ne connaissions pas. Par ailleurs, le dispositif étant cadré dans le temps, on peut ainsi avoir des résultats à court terme, c’est appréciable. Autre intérêt : il apporte également une réelle visibilité. Pour nous, c’est l’occasion de faire connaître le photovoltaïque organique. Enfin, l’aide régionale, même si elle est apportée au solutionneur, réduit les coûts de réalisation d’un prototype. Maintenant, nous espérons que cette nouvelle technologie se révèlera être un tremplin pour l’entreprise. »

Un dispositif souple et léger

Du côté des « solutionneurs », on se réjouit également de ce nouveau dispositif. « Nous sommes très contents que notre proposition effectuée en partenariat avec le Leria (Laboratoire d'étude et de recherche en informatique d'Angers) ait été choisie par les Coteaux nantais », confie Benoît Laurent, consultant optimisation chez Heurisis, spécialisé dans le développement d’algorithmes d’optimisation et d’aide à la décision. « Nous travaillons beaucoup dans le transport de personnes et nous cherchions à nous diversifier dans l’agriculture. Leur projet nous a intéressés », explique-t-il.
La problématique des Coteaux nantais était de créer une base de données en biodynamie pour en faire un outil d’aide à la décision et proposer des hypothèses, des scénarios aux producteurs. « Le gros intérêt de Résolutions, c’est sa souplesse et sa légèreté », constate Benoît Laurent. « On a la possibilité de répondre à une problématique très concrète de manière souple. (...) Le résultat de la première étape nous permettra peut-être d’aller vers un projet plus ambitieux, avec pourquoi pas d’autres partenaires et d’autres financements ! Cela pourrait être un tremplin. »

Pour en savoir plus sur Résolutions


libre expression

Pour en savoir plus sur le point de vue des groupes politiques du Conseil régional :

à votre écoute

    infos pratiques

    Newsletter Région Pays de la Loire

    lettres d’information de la région des pays de la loire

    Newsletter ENTREPRISES

    ENTREPRISES

    Newsletter TRANSPORTS

    TRANSPORT

    Newsletter EMPLOI, APPRENTISSAGE ET FORMATION PROFESSIONNELLE

    EMPLOI

    Newsletter ÉDUCATION

    EDUCATION

    Gardez le fil